« Les librairies stéphanoises réalisent entre 30 et 50 % de leur chiffre d’affaires durant les trois jours de la Fête du livre » a affirmé le maire, Gaël Perdriau, lors du dernier conseil municipal.

Un chiffre très loin de la réalité: « Pour nous, c’est moins de 1 % de notre chiffre d’affaires annuel, qui est de 4,6 millions d’euros », confient Alexandra Charroin-Spangenberg et Rémi Boute, cogérants de la librairie de Paris.